Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                            Valeur  ajoutée   de  l’artisanat

Vivant-patrimoine

L’artisan, par son rituel de travail et de vie, à la source des grandes sagas industrielles et culturelles.

Ambassade
du droit

Tradition et modernité

table

Ce qui distingue l’artisanat – outre le fait que toute production manufacturière est facteur d'emploi, c’est le

 innovation et rendement riment avec passion et qualité

Recherche

République des sciences de Newton

Approche sociologique
du tissu social

On peut s’interroger sur la perception des repères fondamentaux, en France.

§  Face à la collusion sur Wikipédia

Spécialiste du normal et du pathologique, Dr T.H. VUONG résume : sur la partie française de Wikipedia, j'ai l'impression de donner de la confiture aux cochons. (propos recueillis le 21.08.2008)

§  Retour au droit par étapes

Un procès historique face à une dérive historique

§  Air-France, Bobigny 2016

Il faut éviter tout amalgame. Et c’est ce que fait le Tribunal de Bobigny, le 28 septembre 2016, en punissant des syndicalistes, sans préjuger l’éventualité de faits plus graves que la « conduite de voyous » déjà sanctionnée par des peines de prison avec sursis et de faibles amendes — dans l’attente du recul nécessaire pour redresser l’ensemble du phénomène d’obstruction au droit – inquisition, académisme, révolution, communisme — une dérive lourde qu’aggrave la CGT — dont le souci n’est que la conservation des avantages acquis par une minorité de plus en plus couteuse, et des actes de plus en plus inciviques, au rebours de la participation naturelle dont l’esprit garantit à la fois intérêt du travail et vie sociale.

Que les syndicats plaident ou non l’infiltration du banditisme dans leurs rangs, ne change pas le fait que les malfaiteurs comptent sur les syndicats pour affaiblir l’Etat de droit.

« Artisans de demain », sur le chemin critique de la culture   

Renaissance

L’artisanat offre, par-dessus les cloisonnements de la pensée entre laïcité et religion dont il faut avertir — les ressources créatives d’un rituel de qualité et de vie. A défaut, on néglige l’information potentielle, et cette négligence nous expose à perdre repères et qualité de vie.

§   « l’action juste, et sa philosophie

Face à la gravité de cet écueil, comme à la solitude bienfaisante mais dépouillée du créateur en prise avec la matière, la religion nous invite à considérer le vide : nous nous heurtons au vide à chaque fois qu’un potentiel s’offre à nous ; considérer ce potentiel sans l’obscurcir par des conclusions hâtives suppose alors un effort de concentration, et pour le moins d’attention ; mais cette rencontre véhicule avec elle, aussi, une part de création et de bonheur, dont il est dommage de se priver, notamment dans la rencontre humaine : le chemin critique de la culture passe par le vide !

§  Le travers, une volonté excessive

A l’opposé de la culture, la collusion des préjugés et du laisser-aller produit une anti-culture dont le communisme constitue l’une des formes remarquables. 

(8 juin 2010, rectifié le 8 avril 2013)

Poule aux œufs d’or

En décidant d’étendre aux artisans une TVA aussi élevée que celle des industries de série, le Président Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre des finances, sonne le glas du plein emploi à la fin des années 60.

§  Mentalité des lobbies

C’est sans doute cette hérésie que la sagesse populaire désigne obscurément lorsqu’elle affirme que dans le désert, à vouloir confier la gestion à des Enarques, on finirait par manquer de sable.

A cette contre-performance de société, s’ajoute la prédation de la formation, initialement assurée par les maîtres artisans, au profit de l’emploi de fonctionnaires de l’éducation nationale à l’esprit si éloigné de l’art et du rituel

§  Des solutions

Artisans de demain

Mathématiciens des chemins de la vie

Camille, Illies, chers amis,

Ne sachant pas de quand date votre vidéo1, j’espère être encore en phase avec vous, ce que laissent supposer des commentaires récents.

Ne sachant pas non plus ce qui vous est arrivé, j’imagine que ce fut assez dérangeant pour expliquer la peur aujourd’hui ressentie par Camille.

En premier lieu, il faut savoir que l’effet de stress post-traumatique (SPT) causé par un choc se produit longtemps après le choc, et sidération éventuelle.

Et je témoigne que le SPT peut pousser une victime jusqu’au délire tant que rien n’est fait pour la soigner en l’aidant à reprogrammer son psychique.

C’est exactement ce que fait l’EMDR, une technique de soins américaine. Mais en France, hélas, l’hôpital n’offre pas toujours cette option — un euphémisme.

Et plutôt que de penser qu’on est anormal, pour avoir subi des chocs, ou normal, pour omettre de les vouloir guérir, je veux élargir le propos.

Et dire que l’EMDR, découverte de l’école de Palo-Alto, structurée par Francine Shapiro, procède de constants aller-retours entre deux points de vue.

Et qu’ainsi, la démarche de l’EMDR ne se limite pas au soin au psychique, mais concerne aussi et surtout la démarche de l’ingénieur, et celle de l’enseignant.

Car c’est ce voyage entre la partie et le tout, alternativement inductive, puis déductive, qui permet de guérir, concevoir tout mécanisme, et enseigner.

En raison de son caractère thérapeutique, toutefois, la promotion de cette démarche tombe sous le coup de l’inquisition de lobbies et leurs trafics.

Aujourd’hui, l’EMDR est en effet le seul obstacle vraiment gênant au commerce indigne mais lucratif des chimiothérapies – lobotomie, réduction, ...

En pratique, je conseille donc de chercher un praticien EMDR sur internet. Son premier réflexe sera de mesurer votre niveau de stress, par un questionnaire.

Puis, s’il y a lieu de programmer quelques séances, il établira un plan avec vous. Contrairement au verrou de la psychiatrie, l’EMDR est non médicamenteuse.

Ceci n’est pas un plaidoyer contre telle ou telle partie de la science mais pour la spiritualité d’une vision de l’humanité les englobant toutes.

Cette vision porte un nom, c’est le chemin critique de la vie, modélisable par une courbe de Pareto, distincte de la courbe des rendements (…)

Bonne continuation …

 

 

Document modifié le samedi 26 décembre 2020 à 11:33  -  retour á EN HAUT du document